jeudi 24 septembre 2009





Je viens de passer cinq jours à Paris et j'ai eu l'agréable surprise de constater les efforts et organisations mis en place pour simplifier la vie du touriste handicapé.

Tout d'abord la SNCF a mis en place un nouveau service gratuit ACCES PLUS, demandez la brochure dans votre gare, il y a toutes les explications et à l'intérieur, une carte de visite avec toutes les coordonnées en gros caractères et en braille. (voir photos en haut de l'article). Ce service s'adresse à tous les handicaps.
Pour ma part, un agent SNCF a pris mon bagage et m'a placée dans le TGV au départ de Dunkerque. A mon arrivée à Paris, un autre agent est venu me chercher dans le train et m'a conduite jusqu'au point de RDV dans la gare. Même scénario pour le retour, et en plus à Dunkerque l'agent SNCF m'a guidée jusqu'au taxi.
Revenons à Paris, je retrouve ma cousine dans la gare puis, nous allons acheter des tickets de métro et de RER. Je donne l'argent à ma cousine, elle achète les tickets pour moi, elle paie, la guichetière lui rend la monnaie et me voit avec la canne blanche. Elle me demande alors si j'ai une carte d'invalidité car j'ai sûrement droit à une réduction ainsi que mon accompagnateur. Elle a pris ma carte, est allée se renseigner et effectivement je bénéficiais d'une réduction pour le RER. La guichetière a alors refait ses calculs et nous a rendu de l'argent. Puis dans le métro, pour la 1er fois de ma vie, un homme s'est levé et m'a donné sa place. Même chez moi dans le bus, personne ne m'a donné sa place et pourtant je sens tous les regards sur moi mais personne ne bouge (je dois avoir l'air d'une extra-terrestre un cabas dans une main, la canne blanche dans l'autre et il faut que je m'accroche au piquet, pas évident de tenir ou alors ils croient que je suis saoule).
Revenons à Paris, Lorsque je suis descendue de la Tour Effel, j'ai entendu un homme dire à sa petite fille, "attention la dame est malvoyante, ne la bouscule pas" Il y a eu d'autres exemple de civisme des Parisiens, je ne peux pas tout citer. En cinq jours, et malgré la foule je me suis faite bousculer une seule fois et c'était par une touriste qui s'est prise les pieds dans ma canne suivie de pré par sa fille qui a fait de même et rien ne les a interpelées.
Bon à savoir : lorsque vous possédez une carte d'invalidité d'au moins 80 %, la visite des monuments et musées publics sont gratuites à Paris pour vous ainsi que pour votre acompagnateur, puis vous ne faites pas la queue, vous passez en VIP sur le côté. Ca c'est super agréable. Pour la Tour Effel, j'ai payé seulement 4 euros ainsi que mon accompagnateur. Par contre je n'ai pas eu accès au 3ème étage à cause de la configuration du lieu et en cas d'évacuation, je ne suis pas assez autonome. Mais bon de toute façon déjà au 2ème je ne voyais que la Seine et des taches de couleur, je ne distinguais aucun monument. Alors le 3ème bof. Je suis contente quand même d'y être montée car les sensations sont bonnes, on sent la tour bouger et l'ascenseur c'est super sympa. (dans l'ascenseur, on vous fait entrer aussi en priorité).
J'ai également visité Versailles et là il faut savoir qu'en tant que malvoyante, j'ai eu le droit de toucher presque à tout sauf sauf ce qui se trouvait derrière les cordons de sécurité. Un guide m'a même pris la main pour me faire toucher les décorations murales et m'a donné des explications détaillées et très précises.
Puis j'ai visité le museum d'histoire naturelle mais c'était trop sombre, je ne voyais rien, heureusement on pouvait toucher , j'ai pu me rendre compte de la taille des animaux.
Enfin MERCI à Jess ma cousine par alliance qui m'a guidée telle Amélie Poulain en me décrivant tout ce qu'elle voyait, elle m'a guidée comme si elle avait toujours fait cela, très prévenante et sécurisante notamment dans le métro, je me sentais en totale confiance merci aussi pour cette séance de shoping à la défense, c'est tellement simple quand on est compris. Elle est pas belle la vie ?

PS ce que j'ai également apprécié à Paris, c'est que je n'ai pas marché une seule fois dans la crotte et pourtant j'en ai parcouru des KM ou alors c'est Jess qui me les a fait éviter. Je n'ai même pas réussi à faire une brochette de crottes avec ma super canne blanche ramasseuse de crottes.......Propriétaires de toutous, à méditer. Quoi que, pourquoi ramasser les déjections canines quand les cannes blanches et les roues des fauteuils le font si bien pour vous ?


1 commentaire:

  1. Quel beau récit ma petite Lau ! je suis super contente que tout se soit bien passé... comme quoi, les parigos ne sont pas tous des têtes de veaux ! je suis contente que tu ai pu profiter et savourer chaque instants. j'adore la scène que tu décris tel "Amélie Poulain" !...
    bisous à toi et à très bientôt ! ;)

    RépondreSupprimer